info_outlineVous êtes dans un domaine qui a été optimisé pour le groupe cible "architectes et projeteurs". Afin d'afficher un contenu qui correspond à vos intérêts, veuillez modifier le groupe cible via les 3 points à côté de la sélection de la langueclose
denkmalschutz-dachboden

La protection des monuments est mise en œuvre simplement

Rénover les bâtiments classés avec Roto.

Vieux murs, bâtiments dignes de conservation, monuments culturels : en Suisse, différents types de bâtiments tombent sous le coup de la protection des monuments historiques. Mais que devez-vous garder à l'esprit lorsque vous prévoyez des travaux de rénovation ou de restauration des ces bâtiments classés ? Il existe également des réglementations pour les travaux sur le toit.

La protection des monuments est réglementée par l'office fédéral de la culture (OFC). L'OFC ainsi que les services cantonaux chargés de la protection et de la conservation des monuments historiques déterminent dans le cadre de leur collaboration s’il est nécessaire de demander en vertu de l’art. 7 LPN une expertise de la commission fédérale compétente (art. 23, al. 2). Tous, cependant, se sont engagés à protéger, entretenir et réparer les monuments architecturaux. Elle s'accompagne de règles sur les changements éventuels et les éléments qui peuvent être apportés aux bâtiments. Une attention particulière doit être accordée à ce point, notamment lors des travaux de rénovation, car certains changements nécessitent l'approbation des autorités compétentes.

 

L'amélioration de l'efficacité énergétique est un bon argument

Bien entendu, la protection des monuments historiques attache une grande importance à ce que les bâtiments restent aussi proches que possible de l'original, même lors de transformations. Mais il s'agit avant tout d'une question de préservation. C'est pourquoi il est souvent possible de marquer des points avec des fenêtres de toit à haut rendement énergétique, que ce soit en remplacement d'anciennes fenêtres ou comme extension pour par exemple, améliorer l'échange d'air.

 

Remplacement du vitrage

Dans certains cas, les autorités chargées de la protection des monuments souhaitent préserver les cadres de fenêtres, mais les vitrages peuvent être remplacés après approbation préalable dans l'intérêt d'une meilleure isolation thermique. Souvent il arrive aussi que le remplacement des cadres, qui sont généralement en bois, soit également autorisé. Les solutions de fenêtres de toit Roto avec cadres en bois, bénéficies d'une isolation thermique pré-montée leurs procurant une excellente valeurs U créent les meilleures conditions pour faire passer le projet de construction devant les autorités de protection des monuments.

Des fenêtres de toit en accord avec la protection des monuments historiques

Si un bâtiment classé doit être rénové, les combles devrait normalement pouvoir être utilisé de manière rentable. L'installation de fenêtres de toit est donc nécessaire et ne pose aucun problème technique, car Roto propose une installation encastrée au ras du toit, spécialement pour la protection des monuments historiques. Néanmoins, l'approbation par les autorités de protection des monuments peut devenir un défi, car elles ne tolèrent pas les fenêtres réfléchissantes dans les vues de toits répertoriés.

Un système d'ombrage spécialement adapté aux exigences de la préservation des monuments historiques crée une image de façade fermée grâce à des lamelles d'aluminium préréglées et réglables individuellement en couleur qui empêche les reflets indésirables des vitrages visibles depuis le sol. En même temps, la vue à l'extérieur du grenier est toujours dégagée. En outre, le système agit comme une protection contre la chaleur et l'éblouissement à l'intérieur, tandis que le soleil bas en hiver peut encore fournir une chaleur précieuse.

La technologie est simple mais ingénieuse : les lamelles en Z rigides sont simplement montées sur le corps de la fenêtre, et peuvent être facilement adaptées à toute situation de construction. Grâce à cette solution, Roto, en coopération avec Baier, pourra à l'avenir considérablement simplifier l'utilisation des combles dans les bâtiments classés existants.

Vous trouverez plus d'informations auprès de notre partenaire : Baier GmbH

autorenew